FlatWin@moi
Accueil du site > R1150R > Synchronisation admission R850/1150R

Synchronisation admission R850/1150R

Page rédigée pour le forum boxersflats.

Les infos rédigées dans cette page montrent comment je règle la synchronisation de l’ouverture des papillons sur ma moto (BMW R1150R). Ceci n’a pas vocation à inciter les propriétaires de cette machine à modifier leur réglage ou à se dispenser de confier cet entretien à leur concessionnaire.

A savoir en préambule :

Le réglage de la synchronisation d’ouverture des papillons d’admission influe sur le fonctionnement et la conduite du véhicule. Cette opération ne doit s’effectuer que si les prérequis suivants sont respectés :

- Le circuit d’admission est en bon état - bonne étanchéité des raccords au boîtier de filtre à air et des raccords aux culasses. Les cables composant la commande d’ouverture des gaz sont en bon état.
- Au repos la poignée de commande de gaz doit avoir un léger jeu (câble d’accélérateur non tendu).
- les câbles de commande aux poulies pour l’ouverture des papillons ne doivent pas être tendus pour que les papillons reviennent jusqu’aux butées lorsqu’on coupe les gaz.
- Le réglage des soupapes est correct.
- Le filtre à air et les bougies sont en bon état.
- Le moteur est à sa température nominale de fonctionnement.
- Le moteur ne doit pas tourner plus de 20 minutes au ralenti. Attention à la surchauffe au cours du réglage ! Il est préférable de régler en extérieur (évitez les parkings souterrains d’immeuble) afin de ne pas respirer les gaz d’échappement et pour une meilleure évacuation calorifique du moteur au ralenti. Ne pas faire ce réglage l’été en période de canicule !

Matériel nécessaire :

- 1 dispositif de contrôle de dépression à colonnes (mercure)ou électronique (TwinMax). Je dispose d’une rampe de dépressiomètres à cadran mais la précision de ce matériel n’est pas adaptée à la sensibilité nécessaire sur cette moto.
- 1 gros tournevis plat.
- 1 clé plate de 10.
- 1 pince à becs fins.

J’utilise le Twinmax de la société Selectronic :

JPEG - 7.5 ko

Les tuyaux souples se branchent sur les conduits d’admission. pour la R1150R il n’y a pas besoin d’embouts à vis. Cet appareil ne donne pas de valeur mais indique par comparaison des dépressions s’il y a un déséquilibre entre les 2 prises.

Etape 1 : Le réglage du ralenti.

- Moteur arrêté, brancher les 2 tuyaux du dispositif de contrôle sur les pipes d’admission après avoir déposé les petits bouchons en caoutchouc.

- Démarrer le moteur et le faire tourner au ralenti.

- Avec le tournevis plat agir très progressivement sur les vis d’air (métal couleur jaune) pour amener le ralenti au régime de 1100 tr/min (plus ou moins 50 tours) en veillant à avoir une parfaite correspondance des valeurs sur le dispositif de contrôle utilisé.

- Conseil : Procéder par 1/10 de tour sur chaque cylindre et observer l’outil de contrôle pour ajuster la correction en fonction du cylindre. C’est du cas par cas ; il se peut qu’il faille par exemple visser côté droit et dévisser côté gauche pour obtenir le bon résultat final.

- Lorsque le résultat est bon, donner 2 petits coups de gaz et vérifier que le réglage est OK. Normalement les 2 dépressions doivent être égales.

Ne pas oublier de surveiller la durée de fonctionnement du moteur. Il ne faut pas dépasser 15 minutes pour ne pas risquer la surchauffe du moteur. Le cas échéant couper le contact et attendre 15 minutes de refroidissement ou faire rouler la moto normalement sur la route quelques kilomètres pour la faire refroidir (circulation huile + air).

Que faire si on n’est pas sûr de soit et du réglage de base de ralenti ?

Lorsqu’on ne sait plus "ou on en est" (on a trop tourné d’un côté par rapport à l’autre par ex., on peut repartir sur le réglage de base en vissant doucement les 2 vis d’air jusqu’à la butée (attention, dès que cela coince on arrête de serrer et on ne force surtout pas) puis en devissant de 1,25 tour (un tour + 1/4 de tour) chaque vis. Normalement, la moto doit être à environ 1100 tr/min.

Etape 2 : Synchronisation ouverture des papillons

On suppose que vous avez constaté à l’appareil que la synchronisation n’est pas bonne. Il faut effectivement éviter de dérégler pour rien...

Couper le moteur

La solution que je décris ci-dessous est celle que j’utilise. Je ne touche jamais au réglage de la butée de gaine côté gauche. Je cale le réglage du côté droit sur celui du côté gauche.

Détail des opérations

Il faut chercher à synchroniser l’ouverture des 2 papillons pour qu’ils commencent à s’ouvrir exactement au même moment tous les 2.

- mettre la moto sur la béquille centrale.

- Vérifier que le câble d’accélérateur a un jeu normal à la poignée et que les câbles de commandes aux poulie de papillons ne sont pas tendus afin que les papillons reposent bien sur les vis de butée.

- Côté droit de la moto, desserrer le contre-écrou de la vis de réglage de butée de gaine de l’accélérateur sur le corps d’injecteur (ou vis de palonnier).
- Démarrer le moteur et laisser le ralenti se stabiliser.

- Avec la main droite actionner doucement la poignée d’accélérateur et, avec le pouce et l’index de la main gauche, agir sur la vis pour optimiser l’équilibre parfait des dépressions au tout début de l’accélération quand la moto quitte le régime de ralenti. La rotation de la butée fait légèrement tourner la gaine du câble. Tirer un peu la gaine vers le haut de façon à la laisser se repositionner correctement quand on la laisse redescendre.

Important : A ce stade on pourrai croire que c’est fini ! Perdu ; la sensibilité est telle que le fait de resserrer le contre-écrou va redresser suffisamment la vis pour déséquilibrer le réglage. Et c’est là que tout la différence se fait. il ne faut pas négliger la nécessité d’obtenir un bon équilibre une fois le contre-écrou resserré car c’est ce qui éliminera les vibrations et limitera le surging (ou Yoyo ou KFR). Il ne faut surtout pas oublier que le moteur chauffe au ralenti et sans circulation d’air. Si on dépasse 15 minutes - réglage ralenti compris - il vaut mieux arrêter le moteur 20 minutes et reprendre le contrôle après.

- Quand on a réussi à bien équilibrer avec le contre-écrou de vis de réglage du palonnier droit, revérifier le ralenti.

- Arrêter le moteur, débrancher l’outil de contrôle et remettre les petits bouchons de prise de dépression sur les pipes d’admission.

Voilà, c’est terminé...

Accueil du site > R1150R > Synchronisation admission R850/1150R
SPIP | | M'écrire | Suivre la vie du site RSS 2.0